La Via Diagonalis

Connue depuis la Haute Antiquité et très fréquentée au Moyen-âge, la Via diagonalis qui reliait l’ouest et le centre de notre continent aux ports de la Mer Noire, fut empruntée aussi bien par les légions romaines que par les chevaliers d’occident au temps des Croisades. Ces derniers, partis des Flandres ou de Venise, des Royaumes de Hongrie et de Pologne en direction des Balkans en passant par Belgrade, Sofia ou Tarnovo pour atteindre Varna, Messembrie et Constantinople, ont tracé un des axes de communication majeure pour l’Europe. Cette traversée «en diagonale» de l’Europe fut reprise au début du XXe siècle par le trajet de l’Orient express. Jalonné de hauts lieux de mémoire, de vie spirituelle et culturelle, la richesse de cet itinéraire ne demande qu’à être redécouverte